La cytométrie en flux au MIO