Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le Laboratoire de l’imaginaire de l’IFAN Cheikh Anta Diop : une nouvelle praxis patrimoniale. Hommage à Ibrahima Sow

Résumé : La relecture des textes d’Ibrahima Sow permet de délaisser une vision du patrimoine culturel réduite à des artefacts figés dans des vitrines. En reconsidérant l’existence de systèmes de croyances très vivaces œuvrant dans la société sénégalaise, et plus largement en Afrique subsaharienne, Sow a contribué à mettre en évidence l’importance des imaginaires culturels qui sont autant de repères spécifiques dans un vaste système symbolique produit par toute collectivité. Notre propos n’est pas d’examiner ici les sources, les méthodes, les modalités d’enquête, les interprétations sur lesquelles ses travaux s’appuient ou se déploient, cette étude reste à mener. Il s’agit plutôt de revenir sur les perspectives du Laboratoire de l’imaginaire qu’il a créé au sein de l’IFAN Cheikh A. Diop avec Dominique Hado Zidouemba qui concevait l’imaginaire dans un sens actif, dynamique, et l’imagination comme prospective. Au regard de l’attention portée aujourd’hui aux activités de l’imagination inventées par les humains et aux techniques imaginatives, les écrits de Sow ouvrent des hypothèses pour inventer d’autres pratiques muséales tenant compte d’un patrimoine culturel immatériel complexe et en redéfinition.
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03533445
Contributor : Crenau Ensa Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, January 18, 2022 - 6:16:31 PM
Last modification on : Wednesday, April 27, 2022 - 4:59:37 AM

File

Cherel_Ndiaye_Trouble3.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-03533445, version 1

Citation

Emmanuelle Chérel, El Hadji Malick Ndiaye. Le Laboratoire de l’imaginaire de l’IFAN Cheikh Anta Diop : une nouvelle praxis patrimoniale. Hommage à Ibrahima Sow. Trouble dans les collections , Musée Théodore Monod de l'IFAN (Dakar), 2022, L’Institut fictionnel d’Afrique Noire. ⟨hal-03533445⟩

Share

Metrics

Record views

49

Files downloads

17